Appel à financement de projet numérisation

          APPEL  à  FINANCEMENT  de  PROJET

           Numérisation de la Grammaire d’Étienne Drioton

Le Cercle Scientifique Étienne Drioton a fait l’acquisition en novembre 2010 du document manuscrit (160 pages) « Notions Elémentaires de Grammaire Egyptienne », grammaire écrite par Étienne Drioton, à l’usage des étudiants de l’Institut Catholique de Paris, pour l’année universitaire 1920/1921. Ce document de référence qui garde une valeur historique est exposé au Musée Josèphe Jacquiot et mérite d’être consultable par tout public, sur le site internet du CSED.

A cet effet, il est nécessaire de procéder en premier lieu à la numérisation de ce document, opération qui s’avère onéreuse.

Le CSED s’est donné comme projet n°1 à réaliser en 2018 de numériser cette grammaire afin de la mettre à disposition sur le site de l’association.

Il est donc fait appel aux internautes pour contribuer au financement de ce projet.

Pour concrétiser un don, il est proposé de faire un virement sur le compte CIC Est du CSED (voir RIB joint ) ou envoyer un chèque établi au nom du Cercle Scientifique Étienne Drioton, CSED à

J.M. VOIRIOT – Président du CSED

50 rue Frédéric Chopin – 54250 CHAMPIGNEULLES

Le CSED étant reconnu comme un organisme d’intérêt général à caractère culturel, 66% des versements qui lui sont faits sont déductibles de l’impôt sur le revenu, sur justification d’un reçu fiscal qui sera adressé en retour.

 

Notions élémentaires de Grammaire Egyptienne d’E.DRIOTON

A la rentrée scolaire de 1919, Etienne DRIOTON est nommé professeur à l’Institut Catholique de Paris pour enseigner la philologie égyptienne et copte.

 

Un an plus tard, pour la rentrée 1920, il rédige ce cours de grammaire égyptienne, daté du 2 octobre 1920, qu’il appelle « Notions élémentaires de Grammaire Egyptienne ». Dans l’Avant-Propos, il écrit :

 

« En rédigeant ces Notions j’ai eu sans cesse devant les yeux le double but d’initier d’abord mes élèves aussi clairement que possible à ce que l’on peut considérer comme acquis dans la grammaire égyptienne,….mais en même temps j’ai voulu mettre entre leurs mains, à défaut de tout autre livre, un texte qui leur serve de manuel pendant leurs premières années d’études,…… »

Aujourd’hui encore, cette grammaire demeure une référence en la matière et mérite d’être mise en valeur.

 

Hommage à Pierre MONTET

Un hommage a été rendu à Pierre MONTET samedi 16 septembre 2017 à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes à Paris à l’occasion d’une journée d’étude au cours de laquelle étaient présentés les résultats des recherches actuelles sur quelques uns des sites qui furent le cadre de travail de Pierre MONTET.

 

Au cours de cette journée, plusieurs interventions ont dévoilé  la vie et  l’œuvre d’Etienne DRIOTON, Directeur Général du Service des Antiquités dEgyptiennes au Caire, de 1936 à 1952.

 

Pierre MONTET et Etienne DRIOTON étaient contemporains (Etienne Drioton étant plus jeune de 4 ans). Ils ont œuvré tous les deux en Egypte : à cet égard, on peut souligner les relations professionnelles et amicales entretenues par ces deux personnalités.

 

FÊTE DES ASSOCIATIONS NANCY 17 Septembre

La Ville de Nancy réunira le dimanche 17 septembre prochain les nombreuses associations qui œuvrent dans différents domaines, à l’occasion de la 10ème édition de la Fête des Associations.

 Ce rassemblement se tiendra dans le cadre verdoyant du parc de la Pépinière, à Nancy.

 

Le Cercle Scientifique Etienne Drioton dont le siège social est à Nancy, participe à l’animation culturelle de l’agglomération nancéienne.

 

C’est pourquoi le CSED sera présent sur un stand situé dans le          Secteur Culturede 10 H 30 à 17 H 30,

 

Vous êtes cordialement invités à faire une halte à ce stand,

 

A bientôt,

Rapprochement CSED-IMHOTEP

Le rapprochement entre le CSED et l’association IMHOTEP est dorénavant opérationnel.

Ce partenariat permettra aux adhérents de ces deux associations de participer aux activités culturelles proposées par IMHOTEP et le CSED.

Lien IMHOTEP

Appel à témoins

Appel à témoin diffusé en Lorraine afin de rassembler le maximum d’informations sur le Chanoine.

Le Cercle Scientifique Etienne Drioton, association créée fin 2007, s’est donné pour but de faire connaître au plus grand nombre l’éminent égyptologue nancéien que fut le chanoine Drioton, disparu en 1961.
Ses membres font appel à toutes les personnes qui ont pu le connaître et / ou qui détiennent des documents le concernant ( écrits divers, objets personnels,…).

Les personnes intéressées sont invitées à prendre contact avec le C.S.E.D. – MJC Pichon – 7 boulevard du Recteur Senn – 54000 NANCY, ou joindre la secrétaire, Colette ROZOY au 03 24 33 98 45.

Possibilité également de contacter l’un des membres du Bureau.

Vous pouvez enfin apporter votre soutien en adhérant au CSED : voir formule d’adhésion sur le site internet

Hommage à Marie-Rose MAIMBOURG

Nous avons appris la triste nouvelle du décès survenu le 10 octobre 2009 de Madame Marie-Rose MAIMBOURG (née DRIOTON) à l’âge de 66 ans.
Ses obsèques ont été célébrées le mercredi 14 octobre à 14 H 30, en l’église St Fiacre à Villers-les-Nancy.
Nous étions plusieurs à venir lui dire un dernier adieu. J’ai adressé en notre nom à tous notre amitié attristée et nos sincères condoléances à son mari, Monsieur Jacques MAIMBOURG, et à ses enfants.
Domiciliée à Villers les Nancy, 90 rue Charles de Gaulle, juste à côté de la maison de la famille Drioton, Marie-Rose était Vice-Présidente du Cercle Scientifique Etienne Drioton depuis l’Assemblée Générale du 16 janvier 2009.
Très honorée et fière d’être la nièce du chanoine Drioton, elle a participé dès novembre 2007 à nos travaux : nous nous souvenons notamment de ces journées d’études, fin juillet 2008, où elle nous faisait partager très simplement ses souvenirs et ses photos.
Malade, avec plusieurs séjours à l’hôpital, depuis le début de cette année, elle suivait nos travaux à travers les notes et compte-rendus qu’elle recevait par internet. Je l’avais rencontrée à son domicile le 20 juillet : nous avions alors formulé plusieurs projets pour l’association, dont celui de la généalogie du chanoine.
Quelques semaine avant, le 14 septembre, Muriel, sa fille, me redisait que Marie-Rose « pensait bien à l’association, et qu’elle était déçue de ne pas pouvoir participer aux actions autant qu’elle voudrait ».

Nous garderons de Marie-Rose le souvenir d’une personne aimable, toujours souriante et prête à apporter son concours, en particulier au sein de notre association.